Partir en voyage / mission humanitaire

Nombreux est mon entourage à me poser des questions sur mes voyages d’initiations à l’humanitaire au Kenya, puis au Togo et au Bénin. Une expérience riche qui fait rêver certains surtout lorsque l’on est jeune et sans attache mais qui peut  également faire peur ! Alors comment cela se passe? je vous parle de mon expérience. M.

Par où commencer ?

Lorsque notre décision est prise on ne sait pas toujours par où commencer, ni où chercher, devant le nombre d’associations proposant ce type d’offres sur les forums et autres on s’y perd un peu. La 1ère question à se poser est combien de temps, je souhaite partir ? Si vous êtes comme moi et que votre vie professionnelle vous empêche de faire un break de 6 mois, privilégiez les associations qui proposent des missions d’un mois. Ces missions sont pour la plupart payantes, ne vous attendez pas à ne rien débourser, mais attention tout de même aux arnaques. Si vous souhaitez partir sur une longue durée, 6 mois à 1 an vous devriez être en mesure de vous faire financer le voyage voir même d’être rémunéré. Pour ma part, je suis parti un mois à chaque fois sur mes congés payés.

Voici donc mon expérience : tout d’abord attention aux associations / sociétés qui vous proposent des voyages solidaires à 2000€, j’en ai vu certaines, cela ressemble plus à une agence de voyages profitant de l’engouement des voyages humanitaires qu’autre chose, en savoir plus. Premièrement, privilégiez les associations reconnues d’utilité publique, celles-ci vous permettront de vous faire rembourser vos frais de voyages à hauteur d’environ 60% sur vos impôts sur le revenu. Si vous ne payez pas d’impôt arrangez-vous avec vos parents, ce serait dommage de ne pas en profiter. Certains frais comme les vaccins et la malarone (médicaments contre le paludisme) peuvent également être pris en compte dans ce remboursement. Pour trouver votre association, vous pouvez donc vous renseigner autour de vous, partenariats de votre ville par exemple, ou vous pouvez opter pour des associations plus connues comme celle avec laquelle je suis partie par exemple qui est La Guilde Européenne du Raid. Cette association propose des missions courtes et longues suivant ce que vous recherchez et encadre parfaitement une personne qui part pour la première fois sans demander d’expériences particulières et en prenant soins de ne pas envoyer ses bénévoles dans des zones à risques. L’année où je suis partie au Kenya, ma destination de départ était Madagascar mais cette mission a été annulée suite à des manifestations violentes. On peut également partir en stage ou en service civique.

Les préparatifs avec La Guilde Européenne du Raid

L’association que j’ai choisie propose des missions d’initiation à l’humanitaire à un coût d’environ 1000€ (ce qui n’inclut pas le remboursement de 60% sur ses impôts). Les frais sur place à prévoir sont de 300 à 400€ environ selon la mission. Pour la plupart des missions l’hébergement et la nourriture sont prévus dans le coût sur place, le reste est de l’extra pour vos souvenirs et excursions le week-end.
Les missions courtes ouvrent au mois de mars chaque année, il faut donc s’y prendre assez tôt pour s’inscrire. Des portes ouvertes sont également organisées en tout début d’année (février), renseignez-vous vite si vous ne voulez pas les louper. Vous pouvez donc choisir votre mission d’initiation à l’humanitaire sur le site internet de l’association, il faut être disponible un mois complet. Plusieurs destinations sont possibles (Afrique, Asie, Amérique du Sud), et plusieurs types de missions également. Les plus populaires étant le soutien scolaire et l’animation aux enfants mais il y a aussi des missions pour l’environnement ou plus orientées santé. A vous de faire votre choix ! Une fois que ce choix est fait il vous faut remplir un dossier de candidature, assez long tout de même qui leur permettra de juger votre profil. Vous pouvez bien sûr demander à partir avec quelqu’un, mais l’enrichissement de ces missions se fait aussi dans la vie en communauté avec des personnes que vous n’auriez rencontrer nul part ailleurs. Pour ma part, j’ai fais mes deux premiers voyages seule puis le 3ème, je suis partie avec une amie qui voulait tenter l’aventure. Une fois que vous êtes accepté dans l’aventure (pas trop de stress à avoir 😉 )  vous serez mis très vite en contact avec votre équipe et une journée de formation organisée par l’association aura lieu. Cette journée vous permettra de rencontrer votre équipe, de connaitre les préparatifs nécessaires (vaccins, visa, prise de contact avec l’association partenaire du pays où vous irez, la politique de l’association sur les dons et aussi connaitre les besoins en matériel pour votre mission et comment les récolter ainsi que quelques idées d’activités et des témoignages d’anciens). Ah oui, petit détail tout de même qui a son importance quand vous partez en voyage humanitaire, les missions ne sont pas clés en mains, c’est à vous de les créer. Vous devrez donc avec votre équipe et selon les besoins du partenaires locals, récolter tout le matériel dont vous aurez besoin pour la mission et commencer à penser à votre organisation sur place et aux activités que vous mettrez en place. Ce qui explique pourquoi les inscriptions aux missions se font tôt. Pas de panique cependant tout se fait très facilement, on arrive souvent à mobiliser notre entourage. N’oubliez pas tous vos préparatifs personnels également (vaccins, visas, moustiquaires, médicaments contre le paludisme…) bien sûr toute la liste vous sera donner lors de la formation. Beaucoup d’étudiants s’inscrivent mais n’hésitez pas si vous êtes dans la vie active et sous l’âge limite. Une fois tous les préparatifs engagés, il ne vous restera plus qu’à vous envoler vers l’inconnu, quoi de plus excitant… Un engagement cependant : un rapport de mission doit être remis à la fin de votre mission pour l’équipe.

Et sur place?

Et bien vous allez vivre un moment magique, et votre retour en France sera très duuuuuur… Je ne vais pas trop vous en dire ici car je compte vous raconter chacune de mes missions dans un article différent à venir, mais une chose est sûre chaque mission est différente ! Je suis partie 3 fois en Afrique et j’ai vécu chaque mission de manière unique. Ma première mission s’est déroulée au Kenya dans un village Massaï, une expérience qui n’est pas donnée à tous de vivre. La mission était très difficile car les conditions de vie étaient très pauvres probablement les plus difficiles de mes 3 missions au niveau de la nourriture. Ma mission était orientée sur le soutien scolaire et nous devions nous occuper de trois écoles différentes, la marche du matin était un grand moment (traversée d’une montagne pour rejoindre une école, des zèbres qui se baladent sur le chemin d’une autre… un moment incroyable). Le Kenya est aussi un très beau pays avec ses safaris qui nous en mettent plein les yeux. Ensuite le Togo en mission environnement (très physique), une aventure humaine extraordinaire car nous partagions notre quotidien avec 5 togolais bénévoles comme nous, venus renforcer notre mission. Des soirées folles ! Et enfin le Bénin, un village humain et touchant, nous avons vraiment été intégrées à la vie de village, ce qui nous a permis de vivre comme eux, connaitre leur habitudes et de se sentir intégrées. Des gens au grand coeur ! Ce qu’il faut retenir, c’est que vos conditions de vie seront sommaires, vous vous retrouverez au sein d’un petit village où vous devrez probablement tous dormir dans la même pièce ou avec des bêtes étranges (chauves souris, souris, araignées, cafards…), vous n’aurez ni électricité ni eau courante et la nourriture sera également très répétitive, la viande est un luxe en Afrique. Enfin pour les toilettes, vous devrez fermer les yeux pour y aller et la douche, sera compliquée les 1er jours. Mais rassurez-vous nous sommes faits pour nous adapter très vite et les sourires des enfants vous feront oublier tout cela en une fraction de seconde même s’ils vous fatigueront parfois, ils sont nombreux et ne vous laissent aucun espace personnel attendez-vous-y ! A l’école, c’est pareil, ils seront beaucoup trop nombreux et avec des niveaux très différents alors n’essayez pas de tout contrôler vous n’y arriverez pas faites juste au mieux 😉 Essayez cependant de préparer vos animations ou cours la veille, ce sera plus facile pour les retenir. Enfin, un seul mot d’ordre adaptez-vous, soyez curieux et respectueux et vous vivrez une aventure hors du commun. Les coups de pompes seront là car l’expérience est intense et fatigante mais vous serez tellement déconnecté de votre quotidien que vous rentrerez avec l’esprit vidé de tous problème et prêt à repartir ! Les week-ends sont libres, vous pourrez donc également visiter un peu le pays où vous êtes, découvrir ses sites touristiques et poursuivre votre expérience culturelle. Bien sûr ne vous attendez pas à changer le monde où bien vous risquez d’être déçu, ce voyage est avant tout un échange culturel qui permet d’apprendre l’un de l’autre et de s’apporter mutuellement. Ils vous apporteront probablement bien plus que vous ne leur apporterez mais au moins vous serez là avec eux pour passer ces beaux moments de vie ! Des souvenirs qui resteront gravés et vous verrez leur pauvreté comme une richesse ! Quelques clichés pour vous donner l’envie de tenter l’expérience…

partir en mission humanitaire partie en voyage humanitaire mission solidaire afruqe mission solidaire voyage humanitaire afrique voyage humanitaire afrique


Une réflexion sur “Partir en voyage / mission humanitaire

  1. Bonjour!
    Il y a un moment déjà que j’ai le désir de faire des missions humanitaires, j’ai commencer mes recherches et tout seulement je me demande avez- vous déjà rencontré des gens diabétiques qui on fais des voyages de ce genre?? Je suis moi même diabétique depuis plus de 20 ans du type 1 et cela fais parti de mon questionnement: puis je faire des missions humanitaire malgré ma santé??? Bien sûr j’en parlerai à mon médecin mais je veux du concret de gens qui on fais l’expérience.. donc est ce possible de faire ces merveilleux voyage?? 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s